Retour à l'accueil

[ Choisir une autre fiche ]
L'avent : un temps d'attente ?


Si on observe les pr√©paratifs de Noël à coup de calendriers d'avent chocolatés et d'attente de cadeaux, oui, indiscutablement. C'est cet aspect qui prédomine à l'heure actuelle. Témoin la mode des calendriers d'avent, qui cherchent à calmer l'impatience...
Il n'en a pas toujours été ainsi. La fête de Noël n'a pas toujours existé dans le calendrier liturgique. Celle de Pâques ayant été dès la primitive assortie d'une période de préparation, d'ailleurs assez sévère, et qui a fini par prendre le pas dans notre monde sur la fête elle-même, celle de Noël est dotée aussi d'une période préparatoire de quatre dimanches. Un peu moins sévère : si le violet, couleur de pénitence, est de rigueur, si le Gloria est banni de la messe, l'alléluia reste permis.
Mais le nom ne fait pas tellement recette, à tort ! Il donne une autre coloration à l'attente de Noël et évite les idées fausses. Si tout le monde est d'accord sur la distinction entre avent et avant, on oublie que "avent" vient du latin "adventus", qui signifie "venue", voire "irruption". L'avent n'est donc pas avant tout un temps de préparation à Noël, mais le temps où nous prenons conscience de l'irruption du Christ dans l'Incarnation. Jésus ne va pas naître le 24 décembre à minuit au milieu de la messe. Il est déjà né, il y a 2000 ans, il naît encore à chaque instant, dans notre cœur. L'avent est le temps où (re)commence la venue du Christ, pour que nous puissions la célébrer dans la joie ! Il est l'occasion de nous ouvrir à la merveille d'un Dieu entré en humanité, un jour de notre temps, et qui ne cesse jamais de se rendre présent au monde.
Le verbe "ad-venire" signifie advenir, littéralement venir vers, venir à la rencontre ; dans avent, "adventus", c'est un participe passé : l'avent, ce n'est pas l'attente de quelque chose à venir, c'est la célébration d'un événement qui, dans notre temps, est déjà survenu. Noël est à la fois derrière nous dans le passé des hommes et devant nous dans le présent de Dieu !
> remonter