Retour à l'accueil

[ Choisir une autre fiche ]
Notre Père (5) : que ton règne vienne...


L'idée de règne et de royaume des cieux ne dit probablement pas grand-chose aux petits français marqués par la république et par une laïcité parfois envahissante et souvent mal comprise. Il ne s'agit évidemment pas ici de politique, le règne de Dieu est avant tout une disposition intérieure et personnelle, une ouverture et un accueil de Dieu qui règne en nous. Ce n'est pas une tyrannie, un esclavage oppressant, une domination étouffante qui exigerait sacrifices, renoncements, jeûnes, résignations et oubli de soi. Pour paraphraser l'apôtre Paul, le Royaume de Dieu ne se réduit pas à des questions de nourriture ou de boisson : construire le Royaume, c’est accueillir l’Esprit Saint et développer en nous et partout justice, paix, joie, sérénité, espérance, amour. C'est une attente joyeuse, une espérance, une aspiration et un désir, c'est un chemin de bonheur, une disposition active et pas quelque chose qui nous tombe dessus à l'improviste (c'est ce qui a conduit à employer dans la traduction le mot "vienne" plutôt que "arrive", jugé plus passif).
On pourrait être tenté de penser que le royaume de Dieu est une réalité réservée à son monde et inaccessible au nôtre. C'est partiellement vrai mais ce serait réducteur ; même si notre espérance ne nous fait atteindre que des miettes de son but, il est important qu'elle réalise quelque chose en nous. Le royaume ne se réalisera pleinement qu'en Dieu mais il est commencé dès maintenant et véritablement. Ce n'est pas un rêve lointain et inaccessible.
N'oublions pas non plus que notre baptême nous a configurés au Christ, prêtre, prophète et roi : l'onction avec le Saint-Chrême le signifie. Accueillir en nous le règne de Dieu fait de nous des rois mais pas à la manière du monde ! Régner comme le Christ, c'est avant tout nous vouloir serviteurs, non pas esclaves dépersonnalisés et sans volonté ni initiative mais hommes (et femmes, bien sûr...) de confiance qui font exister en eux et autour d'eux le royaume au nom de Dieu.
Voilà ce que nous demandons dans le Notre Père. Les enfants y entrent chaque fois qu'ils prennent conscience de leur responsabilité vis-à-vis du monde, des autres et d'eux-mêmes. Vaste terrain d'éveil !
> remonter