Retour à l'accueil

[ Choisir une autre fiche ]
Notre Père (3) : que ton nom soit sanctifié...


Le vocabulaire est inhabituel et peut surprendre.
Commençons par le mot "nom". Il ne s'agit pas simplement d'une dénomination mais de l'expression de la personnalité, ce n'est pas simplement un mot, c'est une personne. C'est une bonne habitude pour les enfants de penser que le nom (ou le prénom) des gens qu'on connaît désigne des personnes et mérite d'être respecté autant que ces personnes.
"Sanctifié" peut être plus difficile pour les enfants. On y trouve le mot saint : sanctifier pourrait signifier étymologiquement "faire saint". Mais Dieu n'a pas besoin de nous pour être saint, ce serait plutôt le contraire. On a proposé plusieurs explications :
> "que tu sois reconnu comme saint" : Dieu est saint, nous le reconnaissons, nous prions pour que cette idée soit acceptée largement sinon universellement. Nous n'ajoutons rien à la sainteté de Dieu, nous prions pour qu'elle soit acceptée. C'est l'interprétation la plus proche du texte de l'évangile.
> "que chacun parle de toi avec respect" : le nom pourrait désigner non pas Dieu lui-même mais notre manière de l'évoquer, de parler de lui. On rejoindrait ainsi les dix commandements : "tu ne prononceras pas le nom de Dieu sans respect", et la crainte des juifs de prononcer le tétragramme sacré YHVH. On éviterait aussi d'utiliser le nom de Dieu dans des invectives ou dans des jurons.
> "que nous soyons le signe de ta sainteté" : reconnaître que Dieu est saint, c'est bien mais ça n'engage pas vraiment, on reste à la porte ; si Dieu doit être reconnu comme saint, ce n'est pas avant tout parce que le monde entier se prosterne devant lui, c'est parce que notre vie témoigne de la sainteté de Dieu qui nous rend saints...
C'est une idée que nous pouvons faire entendre à des enfants : c'est bien d'aimer Jésus, c'est bien de dire que tu l'aimes ; ce qui est encore mieux, c'est que les gens qui te voient le devinent sans que tu parles, rien qu'en te voyant". Notre vie est le signe que Dieu est saint : son nom est sanctifié quand nous acceptons qu'il nous rende saints. Ce qui nous ouvre à la demande suivante : "que ta volonté soit faite" ; en vivant dans l'amour, nous faisons sa volonté, et nous témoignons de sa sainteté.
> remonter