Retour à l'accueil

[ Choisir une autre fiche ]
Le temps de Pâques
Sommet de l'année liturgique et de la vie chrétienne

On parle trop du carême
Si on observe les chrétiens et qu'on se demande quelle est la période la plus importante de l'année pour eux, on peut répondre sans hésiter : le carême. Pendant ces 40 jours, nous sommes prêts à tous les efforts, aux privations, aux renoncements, aux jeûnes, aux prières... Et c'est long ! Tellement long que quand arrivent la semaine sainte et le "saint jour de Pâques", ouf, enfin, c'est fini, on décompresse et on pense à autre chose.
50 "saints" jours de Pâques
Désolé de vous le dire, vous avez tout faux. Surtout les liturgistes mal inspirés qui ont remis en honneur cette expression maladroite du "saint jour de Pâques". Comme s'il n'y en avait qu'un ! Comme si la purification qui nous a entraînés 40 jours ne méritait pas une joie infiniment supérieure ! L'Eglise nous propose une immense fête de Pâques, une fête des fêtes qui dure pas moins d'une "semaine de semaines" : sept semaines, 50 jours qui ne s'achèveront qu'à la Pentecôte, 50 jours qui sont tous des "saints jours de Pâques", ni plus ni moins que le premier. Les dimanches entre Pâques et Pentecôte ne sont pas des dimanches après Pâques, mais des dimanches de Pâques.
40 jours d'efforts et de pénitence, c'est dur, mais 50 jours de joie, ça ne se refuse pas !
Des parents mesurent que le carême est bien long pour être vécu en continuité avec des enfants. C'est vrai : nous avons dans notre site une proposition de calendrier de carême (comme il existe des calendriers d'avent pour préparer Noël). Mais ce n'est peut-être pas très grave que nos enfants ne suivent pas la totalité de nos "efforts" : à nous de cibler quelques propositions à leur niveau. Par contre, il nous paraît beaucoup plus important de pouvoir vivre Pâques avec eux, dans une joie constante de ce qui en est le message central : ce Jésus qu'on a vu mort, il est vraiment vivant, il est ressuscité. A chacun d'inventer sa manière pour que la joie de Pâques déborde les 50 jours et imprègne toute l'année ; par exemple :
> un chant simple qu'on répète avec eux chaque jour
> un moment de prière familiale où on dit merci tous ensemble pour la vie que Dieu nous donne
> un retour sur la réalité du baptême qui est notre résurrection... Même (surtout) si vous avez vécu le carême avec vos enfants, vivez avec eux la fête de la vie, la fête de toute vie !
> remonter