Toussaint


D'après l'évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Mt 5, 1-12)

Quand Jésus vit tout le monde qui le suivait, il monta sur la montagne. Il s’assit, et ses amis s’approchèrent.
Alors il leur dit :
« Heureux ceux qui ont un cœur de pauvre :
le Royaume des cieux est à eux !
Heureux les doux, ceux qui refusent la violence :
ils connaîtront la terre promise !
Heureux ceux qui pleurent :
ils seront consolés !
Heureux ceux qui ont très envie d'être bons :
ils sauront y arriver !
Heureux ceux qui débordent de tendresse :
ils découvriront la tendresse de Dieu !
Heureux ceux dont le cœur n'est pas encombré : ils verront Dieu !
Heureux ceux qui font la paix : ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux à qui on fait du mal parce qu'ils sont bons : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux serez-vous si l'on vous dit des gros mots, si l'on vous fait du mal, si on est méchant avec vous, et si l'on dit des choses fausses contre vous, à cause de moi.
Réjouissez-vous d'une très grande joie, car Dieu vous réserve une belle récompense ! C'est bien ce qu'on a fait aux prophètes qui vivaient autrefois.

Points de repère pour un échange :
  • Parler du Christ comme Roi, ce n'est pas parler monarchie. La dignité du Fils de Dieu se conjugue dans trois domaines : il est prêtre (il nous rassemble pour la louange du Père), prophète (il est Parole de Dieu) et Roi (il fait vivre la Création). Nous participons tous à cette triple dignité. Le Christ est roi parce qu'il s'est mis au service de l'humanité et de l'univers, et il nous invite à le suivre.
  • Le roi que présente l'évangile est un roi assassiné, Dieu blessé à mort par l'homme. Jésus en croix n'a pas à vue humaine une stature royale : c'est pourtant là qu'il se révèle, en pardonnant.
Suggestion pour une prière :
psaume 1 dans le "psautier des enfants".

Suggestion pour un coloriage :
cliquer sur le dessin