Ascension


D'après l'évangile de Jésus-Christ selon saint Marc (Mc 16, 15-20)

Jésus ressuscité dit aux onze Apôtres : "Allez dans le monde entier. Annoncez partout la Bonne Nouvelle : si quelqu'un me fait confiance, s'il est baptisé, il sera mon ami ; mais celui qui refusera de me faire confiance ne pourra pas être mon ami.
Il y aura des signes pour montrer qui sont mes amis : en mon nom, ils feront taire ceux qui font le mal ; ils parleront un langage nouveau ; ils prendront des serpents dans leurs mains, et, s'ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils poseront les mains sur les malades, et les malades iront mieux"
Alors Jésus disparut au ciel, près de Dieu.
Et ses amis partirent annoncer partout la Bonne Nouvelle. Jésus travaillait avec eux pour que tout le monde croie ce qu'ils disaient...

Points de repère pour un échange :
  • L'évangile de Marc n'évoquait primitivement pas l'ascension. Cette finale est tardive et influencée par d'autres sources chrétiennes
  • Ne nous attardons pas sur les aspects descriptifs (voir la fiche "Parler de l'Ascension" sur notre site). Ce qu'il faut retenir, c'est que Jésus est resté "un certain temps" avec ses apôtres après sa résurrection, et que l'Ascension n'est pas un abandon ni même un départ, mais un autre mode de présence : Jésus n'est plus accessible aux sens mais il est avec nous jusqu'à la fin des temps.
  • N'accordons pas non plus trop d'importance aux manifestations et aux signes promis : la mention "en mon nom" signifie qu'on ne joue pas avec les serpents ni avec les poisons... Cette promesse est très liée à une époque et à sa culture. On pourrat chercher quels sont les signes qui accompagnent les croyants aujourd'hui...
Suggestion pour une prière :
psaume 29 dans le "psautier des enfants".

Suggestion pour un coloriage :
cliquer sur le dessin