3ème dimanche de Pâques


Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc (Lc 24,13-35)

Le troisième jour après la mort de Jésus, deux de ses amis marchaient vers un village appelé Emmaüs ; ils en avaient pour deux heures, et ils parlaient ensemble de tout ce qui venait de se passer.
Et pendant qu'ils parlaient, Jésus lui-même s'approcha, et il marchait avec eux. Mais, ils ne le reconnaissaient pas.
Jésus leur dit : "De quoi parliez-vous donc, tout en marchant ?" Alors, ils s'arrêtèrent, tout tristes. L'un des deux, nommé Cléophas, répondit : "Tu es bien le seul à Jérusalem qui ne sache pas ce qui vient de se passer ces jours-ci."
Il leur dit : "Qu'est-ce qui s'est passé ?" Ils lui répondirent : "Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth : c'était un prophète puissant, qui faisait des choses extraordinaires et disait des paroles de la part de Dieu devant tout le monde. Les chefs des prêtres et ceux qui nous commandent l'ont amené au gouverneur romain, ils l'ont fait condamner à mort et ils l'ont attaché à une croix. Et nous qui pensions qu'il pourrait chasser les romains et libérer notre peuple ! Avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c'est arrivé. C'est vrai que nous avons été très étonnés par quelques femmes de notre groupe. Elles sont allées au tombeau de très bonne heure ce matin et elles n'ont pas trouvé son corps ; elles sont même venues nous dire qu'elles avaient vu des anges, qui disaient qu'il est vivant. Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l'avaient dit ; mais lui, ils ne l'ont pas vu."
Il leur dit alors : "Vous n'avez donc pas compris ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce qu'ont dit les prophètes ! Il fallait bien que le Messie souffre avant d'entrer dans sa gloire ?"
Et, en partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur expliqua, dans toute la Bible, ce qui le parlait de lui.
Quand ils approchèrent du village où ils allaient, Jésus fit semblant d'aller plus loin. Mais ils voulurent le retenir : "Reste avec nous : il va bientôt faire nuit." Il entra donc pour rester avec eux. Quand il fut à table avec eux, il prit le pain, dit une prière, le rompit et le leur donna. Alors ce fut comme si leurs yeux s'ouvraient, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards.
Alors ils se dirent l'un à l'autre : "Notre cœur était brûlant en nous, pendant qu'il nous parlait sur la route, et qu'il nous faisait comprendre la Bible ?"Immédiatement, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem. Ils y trouvèrent les onze Apôtres et leurs amis, qui leur dirent : "C'est vrai ! Jésus est ressuscité : il est s'est montré à Simon-Pierre." A leur tour, ils racontaient ce qui s'était passé sur la route, et comment ils l'avaient reconnu quand il avait rompu le pain.

Points de repère pour un échange :
  • Le récit des "pèlerins d'Emmaüs" est bien connu, rempli d'éléments symboliques. Il peut s'adapter à notre rencontre avec Jésus. On notera que la rencontre suit le schéma d'une messe : Jésus nous rejoint, il nous parle, il nous partage le pain, et nous repartons annoncer la bonne nouvelle. Et de la même manière, nous avons du mal à le reconnaître...
  • Cet aveuglement des disciples peut poser problème (même aux adultes !) Comment ces disciples qui ont fréquenté Jésus pendant des années peuvent-ils ne pas le reconnaître ? On peut chercher toutes sortes d'explications, il vaut peut-être mieux ne pas s'y appesantir et se contenter simplement du fait : Jésus ressuscité est à la fois le même et transformé, il ne nous invite pas à revenir en arrière pour ranimer des rêves de gloire et de revanche, mais pour quelque chose de nouveau.
  • Deux aspects sont importants à noter :
    • Jésus lui-même explique les écritures : il continue de le faire par la bouche de ceux qui ont mission d'Eglise pour le faire ;
    • Les disciples le reconnaissent lorsqu'il partage le pain : allusion évidente au pain eucharistique mais aussi appel à le rendre visible à notre tour dans nos partages.
Suggestion pour une prière :
psaume 16 dans le "psautier des enfants".

Suggestion pour un coloriage :
cliquer sur le dessin