2ème dimanche ordinaire


D'après l'évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Jn 2, 1-11)

Jean-Baptiste voit Jésus venir vers lui. Il dit à ses amis : "C'est l'envoyé de Dieu, l'Agneau du nouveau sacrifice, qui enlèvera tout le péché du monde. Quand j'ai dit "derrière moi vient un homme qui se placera devant moi", c'est de lui que je parlais. Je ne le connaissais pas, mais si je suis venu ici baptiser dans l'eau du Jourdain, c'était pour que tout le monde le connaisse." Et Jean ajouta : "J'ai vu l'Esprit de Dieu descendre sur lui comme une colombe. Et Dieu, lorsqu'il m'a appelé à venir baptiser, m'a dit que ce serait un signe : c'est lui qui baptise dans l'Esprit-Saint. Maintenant je l'ai vu et je vous le dis : c'est lui le fils de Dieu".
Points de repère pour un échange :
  • Le vocabulaire de Jean est compiqué et ses tournures grammaticales très construites mais complexes. La lecture gagnera à être commentée au fut et à mesure.
  • Jean-Baptiste s'ouvre à l'Esprit Saint qui lui révèle le Chirst. Le terme "connaître" ne signifie pas "être au courant" mais beaucoup plus profondément "naître avec", "entrer dans l'intimité". Jean entre dans l'intimié de Jésus par sa disponibilité et à l'invitation de celui-ci.
  • L'expression "l'Agneau de Dieu" est compliquée et fait référence à l'agneau pascal et aux sacrifices de l'ancienne alliance. Elle nécessitera une explication, sans insister. Jean rend témoignage sur ce qu'il a vu ; à sa suite nous sommes invités à entrer dans la chaîne des témoignages, même si nous n'avons ps vu.
Suggestion pour une prière :
psaume 39 dans le "psautier des enfants".

Suggestion pour un coloriage :
cliquer sur le dessin