D'où vient le mot Noël ?

> Ce mot ne se trouve bien sûr pas dans les évangiles ; il n'apparaît pas avant le 12ème siècle. Il pourrait venir de l'expression latine «dies natalis» (jour de naissance) qui désigne le jour où les Chrétiens célèbrent la naissance du Christ.
Au fil des années, «natalis» se serait transformé en «Nael» (1120) puis en «Noël» (1175).
> Certains linguistes ont pensé que Noël viendrait de l'assemblage de 2 mots gaulois utilisés pour désigner la renaissance du soleil au solstice d'hiver : Noio (nouveau ; breton neuez, grec neos) et hel (soleil ; breton hed, grec : hélios.)

La fête de Noël

Avant de fêter Noël, au 1er siècle avant JC, Rome célébrait le culte de Mithra, divinité perse de la lumière. Le 25 décembre était proche du solstice d'hiver, on y célébrait la naissance du dieu, «soleil invaincu» où l'on sacrifiait un taureau en son honneur.

Pour les chrétiens, c'est à partir du 2ème siècle, que l'Eglise recherche la date précise de la naissance du Christ pour laquelle les évangiles ne donnent pas d'indication. En l'absence de document établissant la date de naissance de Jésus, l'Eglise pour choisit une date qui coïncide avec le solstice d'hiver pour contrer la fête païenne de Mithra et affirmer Jésus comme le vrai soleil invaincu.
L'empereur Constantin fixa la date au 25 décembre vers 330, mais ce n'est qu'en 353, sous le pape Libère que la fête de la naissance du Christ fut instituée à Rome.
L'Eglise d'Orient, qui jusqu'alors célébrait la naissance de Jésus le 6 janvier jour de l'Epiphanie, adopta elle aussi la date du 25 décembre sur l'initiative de Saint Grégoire de Nazianze, célébrant ainsi la venue sur terre du sauveur.
En 425, l'empereur Théodose codifia officiellement les cérémonies de la fête de Noël, qui devint ainsi une fête exclusivement chrétienne.
Le concile d'Agde en 506 rendit cette fête obligatoire, et l'empereur Justinien, en 529, en fit un jour férié.
A partir du 5ème siècle l'habitude est prise de célébrer la messe à minuit.

La fête de Noël se répandit progressivement en Europe : elle est célébrée dés le 5ème siècle en Irlande, le 7ème siècle en Angleterre, et le 8ème siècle en Allemagne.


> Retour