menu cliquable

   Cliquer sur une icône

menu cliquable

menu cliquable

menu cliquable

menu cliquable

menu cliquable

menu cliquable

menu cliquable

menu cliquable

Mentions légales


Site développé en collaboration avec la Pastorale des Familles du diocèse de Strasbourg


Forum Faites-nous connaître Ecrivez-nous Sondage Livre d'or
Abonnez-vous à la lettre d'information

R comme...
Religion
Resurrection, ressuscité
Royaume, régne (de Dieu)


Religion Note pour les parents :                                                   remonter
Tu es sans doute catholique, tu connais peut-être des protestants, des israélites ou des musulmans. Nous croyons en Dieu, mais pas tous de la même manière. C'est ça, la religion : notre manière de vivre notre foi, ce qui est important pour nous. Quand nous avons la même religion, nous nous ressemblons, nous sommes bien ensemble. Rien n'empêche qu'il puisse y avoir des différences (mineures) entre croyants d'une même religion, nous sommes rassemblés sur l'essentiel : tous les chrétiens à la résurrection et au Credo, les catholiques à l'eucharistie et à une vision historique du ministère rattaché aux apôtres, les protestants au primat de l'écriture sainte... Une des origines du mot religion est le latin religere (relier) : la religion relie ceux qui partagent la même expression de la foi. Vatican II a fortement relativisé la prééminence du catholicisme parmi les autres religions.
Resurrection, ressuscité Note pour les parents :                                                   remonter
Pour les chrétiens, le plus important est que Jésus est mort sur la croix, mais que ses amis ont retrouvé son tombeau vide. Il est revenu les voir et il leur a annoncé qu'il était de nouveau vivant, ressuscité : c'est une vie entièrement nouvelle, où il nous invite. La ressurection de Jésus est le point central de notre foi. C'est évidemment impossible à prouver (sinon ce ne serait plus la foi, qui est une adhésion confiante sans preuve) et tout autant à décrire, à expliquer. Les apôtres ont vu Jésus ressuscité, ils témoignent que son corps échappe aux limites de notre univers mais porte encore les traces de la crucifixion. Ils ont accepté de maintenir leur témoignage jusqu'à la mort. Nous aussi, nous sommes invités à annoncer au monde que Jésus est vivant, que la mort n'est pas une fin, et que Dieu nous appelle nous aussi dans cette vie où le baptême nous a déjà introduits.
Royaume, règne (de Dieu) Note pour les parents :                                                   remonter
Jésus a beaucoup parlé du royaume de Dieu. Mais il a bien précisé que ce n'est pas un royaume comme les autres, avec un roi couronné qu'il faut obéir, mais que le plus grand est celui qui sert. Il nous en a donné l'exemple. Mon royaume n'est pas de ce monde, dit Jésus à Pilate, qui reconnaît qu'il est roi, mais un drôle de roi, dans un drôle de royaume. Jésus se présente comme le serviteur et c'est pour ça qu'il est le plus grand. Au soir du jeudi saint, après le dernier repas, il lave les pieds de ses apôtres ; il annonce que lorsque le maître en revenant trouve ses serviteurs éveillés, il les fait passer à table et c'est lui qui les sert... Un vrai renversement !


Autre choix :