Souffle imprévisible, Esprit de Dieu !


Epoque recommandée :
Pentecôte ; mais on peut aussi évoquer l'Esprit de Dieu à d'autres moments.

Lieu :
Eglise ou chapelle, mais pourquoi pas aussi en plein air, "en plein vent" (attention, l'affichage des flammèches risque d'être plus difficile...)

A préparer à l'avance :
Des flammèches découpées dans du papier et coloriées (5 à 10 cm de haut, tout dépend de la place et du nombre d'enfants prévu : visibles mais pas disproportionnées) et du matériel pour afficher (épingles, patafix...)

A prévoir sur l'invitation
Chaque enfant vient avec une photo de lui ou un dessin qui le représente

Au lieu de célébration :
un panneau blanc, les flammèches et le matériel pour afficher
Objectif :
Avec des enfants, il est facile de parler de Jésus : il a le visage d'un homme ; on peut évoquer le Père, on fait référence à une réalité humaine. Il est beaucoup plus compliqué de parler de l'Esprit Saint : c'est la puissance d'amour, le dynamisme de notre action, c'est très abstrait pour des petits. On peut tout au plus évoquer ses symboles : le vent, le feu... Mais il est important d'en parler parce qu'il existe et parce que tout signe de croix fait allusion à lui. On peut l'évoquer à partir de son action dans l'Eglise et en nous.

Déroulement :

Chant
Jour de fête, jour de joie, le Seigneur nous invite, Jour de fête, jour de joie, alléluia !
(Noël Colombier) ; le chant initial est important pour situer l'ensemble de la démarche dans un climat de prière.
Signe de croix
Il permet d'emblée une allusion à cet insaisissable Esprit Saint : prendre soin de le faire bien !
Explication
On peut imaginer le Père, le Fils (Jésus), nous allons aujourd'hui à la rencontre de l'Esprit Saint qu'on ne peut pas voir...
Parole : cf Jn 20,19a et Ac 2,1a
Ce court passage doit situer l'irruption de l'Esprit chez des apôtres enfermés dans la peur plus sûrement que dans un tombeau :
Chaque jour depuis la mort de Jésus, les apôtres avaient pourtant vu Jésus ressuscité mais ils avaient peur des Juifs, et ils fermaient à clé les portes de la maison où ils étaient réunis tous ensemble.

Echange
Relever avec les enfants les éléments importants : la peur, l'enfermement ; les apôtres ont vu Jésus mais ils ne savent pas quoi faire et ils restent enfermés. Nous sommes un peu comme les apôtres, nous avons du mal à croire et à parler de Jésus, nous avons peur qu'on se moque de nous.
Geste
Les enfants viennent mettre sur le panneau en demi-cercle leurs images (laisser de la place au-dessus de chacun pour la flammèche)

Récit de la Pentecôte
Les apôtres étaient réunis tous ensemble. Brusquement, il y a un bruit qui venait du ciel, comme un fort coup de vent qui a fait trembler toute la maison.
Alors ils voient comme des petites flammes qui viennent se poser sur eux. Ils se sentent pleins de force, et ils se mettent à parler d'autres langues : c'est l'Esprit Saint qui le leur donnait.
Ce jour-là, à Jérusalem, il y avait des gens qui venaient de partout : en entendant le bruit, ils viennent voir, et ils trouvent les apôtres qui sont sortis de la maison et qui parlent de Jésus.
Les gens sont émerveillés parce qu'ils entendent les apôtres parler dans la langue de chacun, et annoncer les merveilles de Dieu !
Echange

Qu'est-ce qui a changé ? L'Esprit Saint leur a donné de la force, ils sont sortis, ils n'ont plus peur. Nous allons demander à l'Esprit Saint de venir en nous : il n'y aura pas de vent dans l'église, pas de flammèches, pas d'autre langue que la nôtre mais nous pouvons avoir confiance et pour le montrer chacun va coller une flammèche au-dessus de lui sur le panneau.
Geste et chant (K 28-44, © Studio SM)
Pendant la mise en place des flammèches ou aussitôt après, on chante ; les enfants peuvent chanter la phrase "Esprit de Dieu" qui est très facile et éventuellement lever les bras.

Souffle imprévisible, Esprit de Dieu,
Vent qui fait revivre, Esprit de Dieu,
Souffle de tempête, Esprit de Dieu,
Ouvre nos fenêtres, Esprit de Dieu !
Refrain : Esprit de vérité, brise du Seigneur,
Esprit de liberté, passe dans nos cœurs !
Esprit de vérité, brise du Seigneur,
Esprit de liberté, passe dans nos cœurs !

Flamme sur le monde, Esprit de Dieu,
Feu qui chasse l´ombre, Esprit de Dieu,
Flamme de lumière, Esprit de Dieu,
Viens dans nos ténèbres, Esprit de Dieu !

Silence
Les enfants s'assoient face au panneau et restent en silence quelques instants pour demander chacun dans son cœur à l'Esprit Saint de rester avec lui ; on peut rappeler qu'il est déjà venu lors du baptême mais il peut y avoir des enfants non baptisés et il ne les oublie pas !

Refrain final gestué
L'Esprit de fête éclatera dans nos mains dans nos vies dans nos cœurs
et nous verrons notre terre fleurir d'amour sous le soleil.

Les enfants repartent chacun avec leur image et la flammèche pour se souvenir que, comme les apôtres, l'Esprit Saint les envoie vers leurs copains pour annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus.