Carême : en marche avec Jésus


Epoque recommandée :
Début du carême

Lieu :
Début de la célébration à n'importe quel endroit, puis marche vers une église ou une chapelle.

A préparer à l'avance :
* Des bâtons de marche : bâtons droits proportionnés à la taille des enfants, assez solides sans être trop lourds ; préférer des bâtons "naturels" récupérés dans la forêt (si on peut le faire et après autorisation...) à des cannes pour touristes ou à des cannes de rando (sans parler du prix...)
* Des calendriers de Pâques (voir modèle inspiré d'une proposition de "A travers Chants", à colorier ou décorer jour après jour)
* Une icône ou une croix (ou une autre image du Christ)


Au lieu de célébration :
Un support pour l'icône ou la croix.

Objectif :
Le temps du carême est une montée vers Pâques. Il est bien long pour que les enfants en prennent la mesure, d'autant plus que contrairement à Noël, il ne se termine pas sur des cadeaux, une fête de famille et des vacances. Il est donc utile de soutenir l'intérêt : cette célébration peut marquer un point de départ (mercredi des cendres, 1er dimanche de carême), le calendrier permet de maintenir l'attention en famille par la suite.


> Télécharger le calendrier de Carême (.jpg ou .pdf)

Déroulement :

La première partie de la célébration se déroule dans un lieu ordinaire (salle paroissiale,...)

Chant (gestué)
J'élève les mains vers toi, Seigneur, c'est pour te dire bonjour (bis)
Bonjour, bonjour, Seigneur, bonjour ! Merci pour ton amour !
Bonjour, Seigneur, reste avec moi tout au long de ce jour.

Je frappe des mains pour toi Seigneur, c'est pour te dire bravo ! (bis)
Bravo, bravo, Seigneur, bravo ! Pour tout ce que tu fais,
Bravo, Seigneur, je t'applaudis pour dire que ça me plaît.

Je donne la main à mes amis, c'est pour te dire, Seigneur (bis)
Voici, voici tous mes copains, nous voulons nous aimer !
Voici, voici tous mes voisins, nous voulons vivre en paix.

Signe de croix

Evangile du mercredi des cendres (Mt 6, 1-6.16-18)
Ce texte propose trois comportements typiques du carême : faire l'aumône (offrir), prier, jeûner (partager)
Les trois parties sont proposées l'une après l'autre.


1er temps :
texte raconté :

Jésus disait à ses amis :
"Si vous voulez vivre bien, essayez de ne pas vous faire remarquer.
Autrement, vous n'aurez pas de récompense de la part de Dieu, votre Père qui est aux cieux.
Par exemple, quand tu veux donner un cadeau, ne le crie pas partout,
comme font ceux qui veulent qu'on les félicite.
Ceux-là, on les oubliera !
Toi, quand tu fais un cadeau, ne le dis à personne, seulement à celui à qui tu offres le cadeau.
Mais Dieu, ton Père, voit ce que tu fais dans le secret : il te récompensera."

échange sur le texte : offrir, donner, faire un cadeau sont des notions plus accessibles aux enfants que "faire l'aumône" (que veulent dire les mots (attention au mot récompense...), comment les mettre en pratique dans la vie quotidienne)
2ème temps :
texte raconté :

Jésus disait à ses amis :
"Ou encore, quand tu veux prier, ne t'installe pas au milieu de l'église
ou de la place de la Mairie, ou de la cour de l'école,
pour que tout le monde te voie, comme font ceux qui veulent qu'on les admire.
Ceux-là, on les oubliera !
Toi, quand tu pries, va dans ta chambre, ferme la porte,
et parle à Dieu, ton Père qui est présent dans le secret : il te récompensera.

échange sur le texte : prier (on peut prier ensemble, c'est ce qu'on est en train de faire, mais sans chercher à se faire remarquer.
3ème temps :
texte raconté :

Et quand tu veux partager ton goûter, un chocolat ou autre chose,
ne prends pas un air triste pour bien montrer que tu n'as pas tout gardé pour toi,
comme font ceux qui veulent qu'on les remarque.
Ceux-là, on les oubliera.
Toi, quand tu partage, souris, sois joyeux, ainsi personne ne le remarquera,
à part Dieu, ton Père, qui voit ce que tu fais dans le secret : il te récompensera.

échange sur le texte : partager (attention à éviter les idées de privations et de mortification qui "collent au mot "jeûner".

Proposition de mise en marche :
Remise du calendrier de carême et des bâtons ; explication du sens de la marche : ce n'est pas une promenade, c'est d'une certaine manière une procession : on reste ensemble, avec sérieux, à la suite de Jésus : pour le montrer, un animateur passera devant, avec une image de Jésus assez grande (icône, croix,...)


Marche
Les enfants se mettent en marche vers l'église, encadrés par les animateurs.
On peut éventuellement chanter.
En arrivant à l'église, les enfants entourent l'autel en gardant les bâtons à la main, et l'animateur pose l'image sur l'autel.

Prière du Notre Père : un animateur dit lentement les invocations, les enfants répètent.
On ne peut pas le gestuer : les enfants gardent les bâtons, comme s'ils s'appuyaient sur Jésus.


Chant
Chantons notre joie, Dieu nous aime, Dieu nous aime,
Chantons notre joie, Dieu nous aime toi et moi.

Il nous a donné le jour et la nuit, la lumière qui nous éclaire

Il nous a donné le soleil et la lune, les étoiles qui brillent la nuit


NB. On peut aussi envisager cette célébration comme parallèle à une messe : les enfants entrent en procession juste avant le Notre Père et entourent l'autel pour la prière. Au moment du geste de paix, ils descendent rejoindre leurs parents.